Retour
15. Juin 2020

Vieillir en pleine forme

Nous vivons une époque troublante: alors qu’un virus pathogène circule à l’extérieur, il faut rester à la maison pour se protéger contre l’infection. Cela n’entraîne-t-il pas une diminution des exercices au quotidien, avec comme conséquence possible un déséquilibre psychologique?

Rester à la maison

Il a toujours été conseillé, pour rester en bonne santé, de s’entraîner autant que possible à l’air frais. Cela renforce le corps, améliore l’humeur, aide à réduire le stress et l’anxiété et fortifie le système immunitaire. Et nous avons actuellement tant besoin de ce système immunitaire en acier. Mais comment faire?

L’OFSP conseille aux plus de 65 ans de faire des exercices à la maison, dans leur jardin ou sur leur balcon. Les personnes ayant des limitations physiques devraient également interrompre leurs activités assises ou couchées aussi souvent que possible et s’occuper de leur forme physique et psychologique.
 

La globalité de l’exercice

Les liens entre l’aspect somatique du corps et la psychologie de l’âme sont scientifiquement complexes et font l’objet de nombreuses recherches. Qui ne connaît pas la fierté et la satisfaction après un défi physique et l’épuisement agréable des muscles? Il est communément reconnu que l’exercice rend heureux. Il revigore et renforce non seulement le corps, mais aussi la psyché: les hormones du stress sont décomposées, les hormones du bonheur sont libérées et les blocages des pensées sont libérés. Et lorsque la tête devient plus claire, la sensibilité aux humeurs dépressives est réduite et la sensation d’être relaxé après un effort physique est agréable.

Pendant le confinement, l’incertitude et le stress intellectuel de nombreuses personnes âgées se sont fait ressentir. Le résultat a été une intensification des peurs et, dans le pire des cas, un retrait social. Surtout en période de crise et pour contrer de manière proactive cette spirale négative, les exercices physiques sont un moyen approprié. Ils servent de distraction et arrêtent les spirales de pensées négatives. Rien qu’en se tenant debout devant la fenêtre ouverte ou en montant plusieurs fois les escaliers, la respiration et la circulation sanguine sont améliorées et une meilleure posture est assurée. Il y a un sentiment positif parce que l’on ne se sent plus impuissant face au processus de vieillissement
 

Prévention des chutes

Pour les personnes âgées qui vivent seules à la maison, c’est souvent leur propre état mental et physique qui décide si l’entrée en EMS peut être retardée ou non. Les personnes qui sont physiquement en bonne forme ne tombent pas aussi souvent que les autres et si elles tombent, elles sont moins gravement blessées que les personnes qui n’ont pas l’habitude de s’exercer.
Chaque jour, environ 240 personnes de plus de 65 ans se blessent si gravement qu’elles doivent consulter un médecin ou se rendre à l’hôpital. Un tel accident a un effet dévastateur sur les personnes du quatrième âge, car il y a une grande perte d’autonomie et de qualité de vie. Dans certains cas, une entrée plus rapide en EMS est inévitable et dans tous les cas, les coûts de santé sont plus élevés.

Blesses de 65 ans et plus suite a une chute seleon le lieu de l accident

43% de toutes les chutes se produisent au sein du domicile – avec une tendance à la hausse chez les plus de 65 ans. Dans ce groupe d’âge, environ la moitié des chutes se produisent à la maison.
Après une chute, la peur de retomber peut être si grande que la personne concernée n’ose à peine sortir et restreint ainsi ses activités.
Source: https://www.equilibre-en-marche.ch/infos
Les chutes ne sont pas inévitables dans le processus de vieillissement. Il existe des facteurs de risque liés à l’âge comme une mauvaise vue et une mauvaise audition ou des problèmes du sens de l’équilibre, mais des raisons externes (sol glissant, mauvais éclairage) peuvent également conduire à un risque de chute.
La condition physique, obtenue grâce à un entraînement régulier en force et en équilibre, réduit considérablement le risque de chute. Les exercices d’équilibre montrent leur efficacité après six semaines déjà.

Recommandations de mouvement

Avec des exercices simples, en particulier pour les seniors, il est possible de rester en mouvement à la maison. Il est recommandé de:

  • garder une activité physique hebdomadaire d’intensité moyenne d’au moins 2½ heures 
  • la répartir idéalement sur plusieurs jours
  • sélectionner des exercices qui répondent aux besoins personnels
  • démarrer à un niveau bien toléré, puis augmenter lentement
     

Équilibre en marche

La campagne du BPA (Bureau de la prévention des accidents) «Équilibre en marche» aborde le thème de la prévention des chutes de manière ludique et accessible. Elle encourage les hommes et les femmes d’âge mûr à se mouvoir davantage. Sur www.equilibre-en-marche.ch neuf exercices de force et d’équilibre sont présentés. Chaque exercice a trois niveaux de difficulté et convient à un entraînement à domicile.
 

Equilibre en marche


Les employés de Qualis Vita ont accès à la plateforme www.equilibre-en-marche.ch de n’importe où et à tout moment via leur smartphone. Avec eux, vous aurez non seulement les idées d’exercices, mais recevrez aussi les instructions. Ainsi cela permet d’enrichir chaque mission de soins ou d’accompagnement.
Sélectionnez l’unité d’entraînement «Force», «Équilibre» ou «Dynamisme» et appuyez sur le niveau «Standard», «Plus» ou «Facile» et c’est parti: ces entraînements sont encore plus amusants si on les réalise à deux.
 

Contactez-nous

Nous nous tenons à votre disposition pour toute question ou demande. Vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact ou par téléphone pendant les heures d’ouverture de nos bureaux:

Bâle: Lun.–ven., 8h–18h

Berne: Lun.–ven., 8h–12h / 13h–18h

Thoune: Lun.–ven., 8h–12h / 13h–18h

Nyon: Lun.-ven., 8h– 12h / 13h– 18h

Zoug: Lun.-ven., 8h– 12h / 13h– 18h

 

Berne 031 310 17 55

Bâle 061 534 50 20

Thoune 033 334 00 88

Nyon 022 304 00 40

Zoug 041 726 20 40